La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

LE BLOG DE LA COMMUNAUTE
Nouveautés, Mises à jour, etc. Vous saurez tout sur la face cachée de la communauté Yagg
Yaggeur ou Yaggeuse de la semaine | 04.02.2014 - 11 h 48 | 6 COMMENTAIRES
Lesesq, yaggeur de la semaine

Étiquettes : ,

Mais qui est Lesesq ? Apprenez-en plus sur l’auteur de l’excellent blog Les Esquisses Galantes.

Quels sont les sites/blogs que tu consultes régulièrement? Je ne lis pas beaucoup de blogs… Je regarde régulièrement celui d’un ami, qui est personnel et assez drôle, et qui a inspiré mon propre blog ; de temps à autre je regarde des blogs un peu engagés politiquement, ou d’analyse politique ou sociale. Si je dois en citer un, je dirais celui de Maître Eolas, qui est vraiment excellent, limpide, juste, avec des touches d’humour.

Le dernier livre que tu as lu? Je ne lis pas beaucoup de livres récents, j’aime relire des classiques, mais je suis assez éclectique. J’ai relu des tragédies grecques antiques dernièrement, et La vie devant soi de Romain Gary. Et sinon j’ai été complètement passionné par les 5 tomes de Game of Thrones.

La chanson qui tourne en boucle chez toi ou sur ton baladeur? Ça change tous les jours ! Parfois c’est Désenchantée, dont je ne me lasse pas, parfois Sorrow de Pink Floyd, parfois du classique, ou de la bossa nova : tout ça me calme. Disons que quand je mets les écouteurs, j’aime que ce soit plutôt doux, pour me créer une petite bulle tranquille. Si je veux une musique qui bouge, je sors !

Quel est ton péché mignon? La gourmandise : je ne suis pas très original. Il faut que je fasse un peu attention, sinon je suis compulsif. Il faut dire que Paris, avec toutes ses boulangeries-pâtisseries partout, c’est un appel au vice…

Si tu étais un personnage de série ou de film, qui serais-tu? Je n’ai pas vraiment d’idole. Ce qui me vient à l’esprit, dans la lignée de mon blog, ce sont les filles de Sex and the City. Mais je serais toutes les 4 à la fois. Et les personnages masculins aussi. Et allez, j’avoue aussi, j’aurais bien aimé être un peu magicien comme Harry Potter.

Si tu pouvais avoir un rendez-vous galant avec une personne célèbre (morte ou vivante), ce serait avec qui? Si « rendez-vous galant », ça veut dire coucher, plein de noms me viennent à l’esprit ! Tout un tas d’acteurs, de sportifs… Encore une fois je ne suis pas original : Brad Pitt, Frédéric Michalak… En revanche, si c’est pour séduire ET converser, j’ai moins d’idées… je crois que j’aurais bien aimé rencontrer Koltès.

Une soirée idéale pour toi, c’est quoi? Avec mon homme et avec des amis proches. Le reste n’est pas important. L’avantage, c’est que je passe plein de soirées idéales ! J’ai une belle vie.

Combien de temps passes-tu à te préparer le matin? Question étrange ! 10, 15 minutes en gros. Je me réveille assez facilement et je ne suis pas très pointilleux sur mon look, donc ça va vite. Par contre, ça peut prendre beaucoup plus de temps si on inclut le petit-déjeuner dans le temps de préparation… Ça, c’est un beau moment de la journée !

Qu’y a-t-il dans ton frigo en ce moment? Encore une question bizarre… Je suis un inconditionnel des produits laitiers et des jus de fruits. Ça sonne très sain dit comme ça, en réalité pas tant que ça puisque je mange beaucoup de sucré. Mais le sucré, ça ne va pas tellement au frigo.

Ta phrase culte? La maxime socratique : « rien de trop »… ça fait un peu pédant, mais ça me correspond assez bien. Sinon, « vieux motard que jamais ». Ou Wilde : « je peux résister à tout, sauf à la tentation. » Oui, ça me va bien aussi, ça.

Que signifie ton pseudo? Lesesq, c’est tout simplement le début du nom de mon blog. Encore une fois je ne suis pas original. Et pour ceux qui aiment les jeux de mots, ça sonne comme « le sexe », ce qui me plaît parce que je parle beaucoup de sexualité dans mon blog… et que ce blog doit beaucoup à la série Sex and the City.

Pourquoi blogues-tu? J’ai toujours beaucoup écrit : des poèmes, des nouvelles, des essais… Je voulais m’essayer à l’écriture de chroniques, et surtout j’avais envie de me confronter à la publication via le web, qui touche un public différent et plus vaste ; je pensais apprendre beaucoup du fait d’avoir des retours plus variés et venant de personnes qui ne me connaissent pas. Ce qui est le cas, même si le lectorat de mon blog est sans doute très majoritairement gay.

Photo Xavier Héraud

Yaggeur ou Yaggeuse de la semaine | 20.01.2014 - 12 h 58 | 6 COMMENTAIRES
Découvrez le yaggeur SG70, le yaggeur de la semaine

Étiquettes :

Faites connaissance avec SG70, notre yaggeur de la semaine, qui a répondu à notre questionnaire.

Quels sont les sites/blogs que tu consultes régulièrement ? Ben déjà Yagg (et une porte ouverte d’enfoncée…) sinon, mes pages de démarrage sur Firefox c’est news.google.fr et news.google.com. A partir de là je pars sur tout lien dont le sujet m’intéresse ou m’interpelle indépendamment du site qui l’héberge. J’ai des comptes sur pas mal d’autres sites histoire de pouvoir parfois commenter si le cœur m’en dit (Figaro,  Nouvel obs, Le monde, etc. je fais pas vraiment de ségrégation selon la couleur politique). Je suis un peu psychorigide vis à vis de la nouvelle techno et du social networking & co, j’ai pas de compte twitter, facebook, skype ni rien de ce genre.

Quel est le dernier livre que tu as lu ? Je viens de finir Use of weapons de Ian M Banks, auteur hélas récemment décédé d’un cancer, en dehors des mes lectures professionnelles (passionnantes mais il faut aimer) je lis quasi exclusivement de la science fiction en anglais, je me fais un bouquin me toutes les 2 semaines à la louche mais s’il est vraiment prenant la lecture en 2 jours et deux nuits blanches n’est pas à exclure.

La chanson qui tourne en boucle chez toi ou sur ton baladeur ? C’est très variable selon mon humeur (qui est malheureusement aussi très variable…) mais juste llà c’est une sélection limite déprimante à base de White Birch, Sufjan Steven, Mogwai.

Quel est ton péché mignon ? Hélas, mille fois hélas, La pâtisserie… J’ai un « sweet tooth » (un coté gourmand sucré) et vu que j’adore cuisiner je prépare souvent des desserts, et bien sur je goûte beaucoup les appareils lors des préparations, et certains ingrédients selon leur taux d’alcool. Il va de soi que tout bon pâtissier en herbe se doit de prélever des échantillon avant incorporation afin de vérifier la qualité, parfois je prélève avec excès…

Si tu étais un personnage de série ou de film, qui serais-tu ? Houlà, difficile de répondre à ce type de question sans que la modestie (inexistante ?) soit mise en péril… en plus je regarde pas la TV donc la liste de séries / films de référence est somme toute faible. Alors on va tomber bien bas niveau référence selon certains mais je pense que ce serait Col. Jack O’Neil dans Stargate SG1 (série que j’aime pas mal même si son coté pro-américain me hérisse souvent tous les poils du dos et qu’il faut bien sûr faire abstraction sur toute notion scientifique si on veut se mettre dans le bain). Il a tout a fait le type d’humour un peu sarcastique que j’affectionne et la tendance (défaut, qualité ?) d’avoir parfois trop facilement recours à des méthodes expéditives au détriment de la diplomatie ou du dialogue.

Si tu pouvais avoir un rendez-vous galant avec une personne célèbre (morte ou vivante), ce serait avec qui ? « Galant » il me semble que cela implique une compatible en terme d’orientation si c’est un homme donc ça limite déjà pas mal le choix (finalement il est homo Tom Cruise ? Non je blague, pas mon type…), ensuite je suis assez inculte pour tout ce qui est célébrités, cela dit je dois avouer que j’ai un petit faible pour Sean Maher. Par contre si on fait abstraction de l’orientation sexuelle le sourire et le physique de Bret Chukermann ne me laisse pas indifférent, d’un autre coté le regard de Cillian Murphy, ou la frimousse de Shin Koyamada, et je parle même pas des femmes… Allez on va rester sur Sean Maher pour faire simple.

Une soirée idéale pour toi, c’est quoi ? Encore une fois tout dépend de l’humeur, ça peut aussi bien être une longue soirée entre amis assis autour d’un bon gueuleton pour refaire le monde comme ça peut être une petite collation légère un soir d’été orageux qui finisse sur les berges avec un petit verre de porto et mon mari enlacé contre moi, dans tous les cas de préférence après une bonne journée de boulot ou de balade.

Combien de temps passes-tu à te préparer le matin ? Etant à mon compte depuis quelques années (comprendre je n’ai aucun horaire fixe) j’ai tendance à me lever quand j’ouvre un œil et comme je dors peu (4 à 5 heure par nuit) c’est parfois vers 5 heures du mat et rarement après 7 heures, ensuite c’est douche rapide et habillage, pas de petit dej hormis une tasse de café, ça doit prendre 15 minutes à la louche. Bien sûr il y a aussi parfois les matinées câlins quand mon époux ne bosse pas, là c’est plus long mais c’est un autre sujet…

Qu’y a-t-il dans ton frigo en ce moment ? Du mascarpone (un tiramisu en préparation pour le week-end) des carottes, deux filets de dinde, de la crème fraiche, du lait, du beurre, du wasabi, du miso et de la moutarde. L’essentiel de mon alimentation ne se trouve pas dans le frigo, on mange bio et la part de viande dans notre alimentation est très faible. Aussi les victuailles c’est surtout dans les placards qu’on les trouve (pâtes, riz, patates, légumes de saison, etc.), et j’ai un côté écureuil, je fais du stock, beaucoup de stock.

Ta phrase culte ? Sans hésiter « Never give up », à partir du moment ou l’objectif est sensiblement réaliste (vaste débat), j’estime que l’obtenir est principalement une question de volonté et d’acharnement
Après c’est à double tranchant, mon plus gros défaut est justement d’avoir parfois du mal à accepter qu’il faut savoir abandonner ou changer d’objectif (ou renoncer à avoir le dernier mot), ca m’a déjà couté cher par le passé, mais bon tout échec qui ne nous abats pas nous renforce. J’ai aussi un faible pour une citation de J. Cocteau : « Ce qu’on te reproche, cultive-le ! C’est toi ».

Que signifie ton pseudo ? Wouf…. c’est d’un banal, ce sont bêtement mes initiales et les deux derniers chiffres de mon année de naissance… Quand je me suis inscrit sur Yagg (et Têtu au passage) j’étais un peu parano à l’idée que l’on puisse déterminer mon identité (la peur des expédition punitive à la « occupy », pour moi et surtout pour mes proches), l’anonymat me rassurait, du coup j’ai pris un pseudo lambda… afficher une photo de moi aurait été impensable à l’époque.
Ce n’est qu’en lisant un article de Christophe Martet sur l’anonymat relatif du CA de Act-Up que j’ai pris conscience que se cacher ainsi (en tout cas pour moi) c’était une façon de rester dans le placard et de laisser triompher les homophobes, alors je me suis un peu violenté, j’en suis pas encore au stade ou je publie mon nom, mais j’affiche par contre ma frimousse sans sourciller.

Boutique | 15.01.2014 - 18 h 30 | 0 COMMENTAIRES
« La lesbienne invisible » dans la boutique Yagg!

Étiquettes : ,

Vous avez manqué le One Woman Show de Océanerosemarie ? Ou vous avez envie de le revoir? Le DVD de La lesbienne invisible est enfin disponible sur la boutique Yagg. On ne présente plus ce spectacle que l’humoriste et chanteuse (sous le nom d’Oshen) a présenté dans toute la France…

Accéder à la boutique

Retrouvez d’autres articles sur la boutique Yagg, des badgesdes mugs, des CDs, des livres, etc…

Et puisque les homophobes anti-« gender » se mobilisent, vous pouvez également commander nos t-shirts « Comité de vigilance #djendeur » signés par l’excellent Nawak.

t-shirts-djendeur-par-Nawak

 

Yaggeur ou Yaggeuse de la semaine | 13.01.2014 - 12 h 26 | 0 COMMENTAIRES
Découvrez la yaggeuse Annabel

Étiquettes : ,

Cette semaine, découvrez-en plus sur Annabel, l’auteure du blog « De tout et de rien selon l’humeur« .

Quels sont les sites/blogs que tu consultes régulièrement ? Yagg bien sûr, surtout avec une actualité si agitée depuis 2 ans! Mediapart, même si je n’ai pas le temps d’en lire le quart du dixième, mais j’y suis abonnée. Un peu de Huffington, du NouvelObs, de moins en moins de Rue89. Pour la presse locale je lis en ligne et version papier Le Ravi, et quand j’ai envie de rire un peu j’ouvre le site de la Provence. Quand ils ne me font plus rire je regarde Claire fait Grrrrrr, les tumblr de Charlotte de Bruges et les vidéos de Supervener. Betaseries pour gérer mon planning de diffusion et récupérer de bons sous-titres. Sinon je pioche dans les liens postés par mes contact facebook, qui sont très variés (les liens et les amis!).

Le dernier livre que tu as lu ? Je lis beaucoup, 2/3 livres par mois. Je tente d’alterner policier, SF, romans, et un peu de BD. Je suis en train de finir Le désert des Tartares de l’italien Dino Buzzati, que m’a recommandé un ami. C’est un roman sur l’attente, très bien écrit. J’ai hâte de savoir jusqu’où l’auteur va m’emmener avec ce fort qui ne garde rien! En parallèle je finissais une BD en 4 tomes, Le protocole Pélican. C’est expérience psychologique secrète conduite sur des gens qui ont été choisis dans la population et enlevés; c’est sur la résistance de la population à l’ordre établi, le dessin n’est pas exceptionnel mais le scénario est intéressant. Je ne lis qu’un livre à la fois mais une pause bd ne me gêne pas. Juste avant j’ai lu un policier, Darling Lilly de Connelly, un des rares de cet auteur sans inspecteur ni journaliste. J’ai trouvé le suspens excellent, c’était autour des biotechnologies, vraiment un bon polar. Pour le suivant j’hésite encore, j’ai un livre de Catherine Dufour qui m’attend depuis quelques mois, mais pas léger léger, Outrage et rébellion . Je l’ai découverte il y a 2/3 ans, je vous conseille Quand les dieux buvaient, très drôle, avec notamment une fée lesbienne: une auteure de SF française ça ne se rate pas.

La chanson qui tourne en boucle chez toi ou sur ton baladeur ? The Killing Moon, l’interprétation de Nouvelle Vague et celle de Echo and the Bunneyman. j’ai d’ailleurs mis un moment à percuter que c’était la même chanson ! J’ai récemment découvert la 3eme symphonie de Gorecki, que je trouve sublime. Dans un tout autre genre, Ratatat, découvert grâce au blog de Julie Maroh. Sinon le matin je me rendors avec Chairlift, spécialement Bruise que j’adore.

Quel est ton péché mignon ? Le fromage ! Je pourrais faire la route des fromages tellement j’aime ça, d’ailleurs j’y songe pour visiter un peu plus la France,en parallèle il doit bien y avoir une route des vins… j’ai toujours été très gourmande, mais de salé: fromage, charcuterie, fruits de mer… et toujours avec le bon alcool. Le mois dernier j’ai découvert le mariage fruits de mer/whisky. Ah oui, j’adore le whisky aussi, ça fera l’objet d’un post bientôt.

Si tu étais un personnage de série ou de film, qui serais-tu ? Madame Vastra dans Docteur Who, à laquelle j’ai consacré mon premier post. J’aime son regard détaché sur le monde, tout en venant en aide au Docteur pour le sauver. Et puis mince, c’est le vrai Sherlock Holmes, et elle est lesbienne ! 🙂 J’aurais aussi pu dire Daria, d’ailleurs mes anciens collègues avaient vu la ressemblance d’eux-mêmes, ça avait été ma carte de départ il y a quelques années.

Si tu pouvais avoir un rendez-vous galant avec une personne célèbre (morte ou vivante), ce serait avec qui ? Ouhhh, pas facile! Je dirais avec HG Wells, mais dans la version de la série Warehouse 13, où l’on découvre que c’était en fait une femme. Avec elle la conversation serait sûrement passionnante, et la vue agréable. Sinon Elisabeth Badinter, mais celle d’il y a 30 ans sinon cela n’aurait rien de galant !

Une soirée idéale pour toi, c’est quoi ? Un repas généreux, quelques amis proches, pas trop pour qu’on s’écoute vraiment. J’aime faire à manger aux gens que j’aime, des trucs sérieux, pas des petits machins mignons qui ne nourrissent pas : une daube, une poule au pot, un risotto… je m’arrête là parce que je me donne faim toute seule. Bien sûr finir par un whisky, mon grand plaisir étant un Bruichladdich. Ou alors un ciné/spectacle puis resto pour en parler tranquillement après!

Combien de temps passes-tu à te préparer le matin ? Je vais bosser en transports en commun donc c’est chronométré, 40 mn au total mais je passe plus de temps à tenter de me réveiller qu’à réellement me préparer. Ma femme sait bien qu’avant café/douche elle peut tout à fait me parler, que je risque de répondre mais certainement pas de retenir ce qu’on s’est dit.

Qu’y a-t-il dans ton frigo en ce moment ? Il y a systématiquement jambon, beurre et du jus de fruit pour le petit déjeuner, et des légumes à profusion. Des yaourts mais pas pour moi. Il n’y a pas de fromage parce que je le mange beaucoup trop vite, rarement de la viande.

Ta phrase culte ? Je me suis creusée la tête et je n’en ai pas, en tout cas pas que je dise, ou alors pas qu’on reconnaisse: je dis souvent « Allons-y! » tiré du docteur Who, évidemment avec des francophones personne ne s’aperçoit que c’est une citation. J’aime beaucoup cette phrase, « Le haut est en bas, le bas est en haut: » tirée de La stratégie Ender, changer de perspective pour trouver la solution d’un problème.

Pourquoi blogues-tu ? Il semble que je raconte bien les histoires, en tout cas je crois que c’est pour cette raison qu’on m’a encouragée à le faire. Aussi parce que je fais un métier ou je n’écris plus, ou alors des choses sérieuses et pas spécialement intéressantes, donc cela me permet de faire marcher mon cerveau autrement, en partageant les choses que j’aime. Et comme j’ai des intérêts très variés, je parle de tout et de n’importe quoi.

Yaggeur ou Yaggeuse de la semaine | 08.01.2014 - 11 h 47 | 10 COMMENTAIRES
Découvrez la yaggeuse Gi Aldri Opp

Étiquettes : , , ,

Aujourd’hui, c’est la yaggeuse Gi Aldri Opp, que vous suivez régulièrement avec son excellent blog d’actus sportives féminines, qui est à l’honneur. Découvrez qui se cache derrière ce pseudo original.

Quels sont les sites/blogs que tu consultes régulièrement ? Il y en a énormément: quotidiennement je dirais Yagg bien sûr, quelques sites d’info comme Rue89 et Slate mais aussi des sites d’info sportive, surtout roumains, suédois et norvégiens. Je passe bien trop de temps sur Facebook et Twitter qui sont d’excellents (mais limités) outils de veille. Sinon, je checke très régulièrement les sites spécialisés dans le sport féminin : Femmes de Sport, Lady Hoop, 123handball et les sites officiels des fédérations. J’aimais beaucoup Foot d’Elles mais quelques articles un peu sexistes m’ont refroidi.

Quel est le dernier livre que tu as lu ? Je suis en train de lire La Distinction de Pierre Bourdieu. C’est passionnant mais franchement indigeste donc la lecture passe un peu au second plan en ce moment. Sinon j’ai récemment terminé American Psycho de Bret Easton Ellis. En fait, quand je commence un bouquin, il arrive fréquemment que j’en commence un autre avant d’avoir terminé le premier …La chanson qui tourne en boucle chez toi ou sur ton baladeur ? Il n’y en a pas vraiment une en particulier… Il y a le nouvel EP d’Odyl qui passe non stop dans ma voiture, j’aime bien C’était l’hiver (http://www.youtube.com/watch?v=7bFew-8gDJQ) : c’est une artiste que j’apprécie énormément. Après j’écoute beaucoup de pop/rock hongroise, serbe et croate … Je ne vais pas m’étaler sur le sujet.

Quel est ton péché mignon ? L’Ajvar. J’en mangerais des pots entiers. C’est une spécialité des Balkans qu’on ne trouve pas en France. A Paris, du côté de Château d’Eau, il y a une petite boutique spécialisée qui en importe, du coup quand je passe par la capitale, je fais quelques réserves (qui ne durent pas bien longtemps malheureusement).

Si tu étais un personnage de série ou de film, qui serais-tu ? Sans hésiter Adèle, au tout début et à la toute fin du film qui porte son nom. Contrairement à beaucoup de monde, j’ai tout aimé dans ce film, du début à la fin: même les lourdeurs, finalement, qui ont fait couler tellement d’encre. Je suis assez déçue qu’il ait été tant décrié par la communauté lgbt, même si je comprends tout à fait les différentes réactions.

Si tu pouvais avoir un rendez-vous galant avec une personne célèbre (morte ou vivante), ce serait avec qui ? Très certainement une handballeuse, et même s’il y a l’embarras du choix, je choisirais la Serbe Andrea Lekić. En plus d’être adorable, elle a une voix qui est juste à tomber. Si vraiment elle n’est pas disponible, Cristina Neagu sera également parfaite… Ou peut-être la footballeuse Lara Dickenmann, finalement !

Une soirée idéale pour toi, c’est quoi ? Une soirée dont on se rappelle encore des années après. Le genre de soirée à demi-prévue : on va voir un concert ou un match qui nous tient à cœur, on retrouve des gens qu’on a pas vu depuis longtemps, et ça se termine en after jusqu’au petit matin…

Combien de temps passes-tu à te préparer le matin ? En général, 10 minutes entre le moment où je me décide et celui où je franchis la porte. Mais avant ça il y a aussi le petit-déjeuner devant l’ordi qui peut durer (très) longtemps suivant l’actu du moment…

Qu’y a-t-il dans ton frigo en ce moment ? A vrai dire rien (à bien y regarder, il y a un pot de moutarde presque vide) : on vient seulement de me rétablir l’électricité et je n’ai pas eu le temps d’aller faire des courses.

Ta phrase culte ? Je ne suis pas sûre d’en avoir. Il y a un extrait de paroles de Rage Against the Machine que j’aime beaucoup en revanche : « It has to start somewhere, it has to start sometime. What better place than here, what better time than now ? ». On me reproche souvent de tout vouloir tout de suite, mais je crois que les phrases comme « quand j’aurais ceci, je pourrais faire cela, etc. » sont plutôt malsaines, c’est une façon traître de remettre les choses à plus tard. Enfin c’est pas le sujet, sinon il y a bien sûr Gi Aldri Opp, que j’explique dans la question suivante (hop, transition).

Que signifie ton pseudo ? C’est en fait du norvégien, ça signifie quelque chose comme « ne jamais abandonner ». Facile à dire. C’est le titre qu’a choisi (elle ou son auteur) Heidi Løke pour son autobiographie (qu’elle a co-écrite, donc). Lors d’un match de hand à Drammen (Norvège), j’avais rencontré une entraîneuse qui m’expliquait qu’Heidi était une sorte d’exemple pour eux (éducateurs), pour encourager les débutants à ne pas abandonner. Ils s’échangent cette fameuse vidéo des performances d’Heidi à 17 ans. J’ai eu la (mal)chance de la visionner : une vraie catastrophe. Pourtant aujourd’hui, c’est la meilleure handballeuse du monde à son poste, et ce depuis plusieurs saisons.

Pourquoi blogues-tu ? Pourquoi pas ? Au départ, j’ai eu envie de parler de toutes ces sportives sur lesquelles je ne trouvais jamais aucune information en français. Au niveau du sport féminin, on a quand même un sacré retard par rapport à d’autres pays (mais nous ne sommes pas les seuls). Maintenant, c’est devenu un peu n’importe quoi, mais je n’abandonne pas l’idée que ça puisse se structurer prochainement…

Publicité